Prière de ne pas rincer

05.09.2013

Nous recevons constamment des informations sur des mesures de rinçage qui ont échoué. Les conduites fortement encrassées par la boue n’ont bien souvent plus qu’un diamètre libre très réduit. Une couche de dépôts incrustés réduit l’écoulement et, de ce fait, le débit, à tel point que l’on a souvent recours à cette mesure très dangereuse. Suite au rinçage par impulsion de pression, des fragments de dépôt se détachent de manière incontrôlée et peuvent être comprimés dans le tuyau en matière plastique, formant ainsi une masse compacte. Nous appelons cette situation l’infarctus de la conduite. Une localisation de ces zones d’accumulation est impossible, de manière à ce qu’il ne reste plus qu’à démolir la conduite ou à couper définitivement le chauffage au sol. C’est pourquoi les experts du groupe Naef déconseillent absolument toute mesure de rinçage et recommandent une clarification soignée avec le système HATystème HAT éprouvé.
naef-group.com utilise des cookies pour améliorer votre expérience de son site internet. Accepter? Déclaration de protection des données